à la Une

LA CORRUPTION EN RÉPUBLIQUE DE GUINÉE 

This is the post excerpt.

Publicités

La corruption est un fléau qui touche l’ensemble des pays du monde mais à des degrés différents. 

Récemment, Avec le rapport de Transparency International, la Guinée s’est encore illustrée par la plus mauvaise des manières en se hissant avec éloquence au rang de 145eme sur 175 pays les plus corrompus au monde tout en occupant selon le même rapport la 4eme place en Afrique de l’ouest. 

EST CE UNE SURPRISE?

Non! la Guinée est l’un des rares Etats qui relègue au second plan la lutte contre la corruption qui est pourtant l’un des principes de la bonne gouvernance qui; de nos jours doit être la préocupation majeure de tout Etat qui se respecte et qui se veut serieux.
Il est l’un des rares Etats dépourvue d’une loi anti- corruption pour la simple et bonne raison qu’elle (la corruption) sevit au plus haut sommet et les imittations se font en bas.

D’aprés mes sources, dans le secteur minier Guinéen, qui est sans doute le secteur le plus touché par ce fléau, il serait《 impossible d’obtenir des licences sans payer des pots de vins》.
Très récemment d’ailleurs, une étude faite par OSIWA, indique que 《plus de 500 milliards 》 sont payés par des pots de vins. 
Cette situation est gravissime et elle mérite qu’ on la denonce.
Combien de sociétés fictives ont des licences d’ exploitations obtenues  par le  biais de la  corruption? 
Combien de milliards de nos francs notre Etat perd t’il dans le recouvrement de ses recettes et dans l’exécution de ses  dépenses par le fait de la corruption? 
La corruption est pour une économie ce qu’une épidémie est pour un être humain.
Elle est donc un fléau qui ne s’éradique qu’ avec la volonté de chacun et de tous.

Malheureusement, elle risque d’avoir des beaux jours devant nous. Car, nous  vivons dans une République ou l’executif au lieu de mener une lutte âpre contre ce fleau est au contraire celui là  qui l’entretient et qui l’encourage.
 Et ceux qui sont censés contrôler l’action gouvernementale préférent passer leur temps à mener des débats axés sur des personnes. 
Nous avons une jeunesse qui cerne la situation dans laquelle elle est clouée, mais qui ne fais rien pour sortir de cette lethargie.
Pour preuve, le fils de notre cher Président est visé par une enquête préliminaire pour des fins  d’infractions financières par  le parquet financier Français.
Une telle enquête est elle ouverte chez nous? 
Ceci a vraiment préocupé nos honorables deputés? Si oui qu’ est ce qu’ils font pour nous permettre de voir plus clair? 

 Pourtant c’ est en Guinée qu’ il  excerce!

Un autre exemple parmis tant, c’est  cette révelation faite par Médiapart relative à cette affaire d’email entre Tom Albanese alors DG de Rio Tinto, Sam wolsh le Responsable de la branche minérai de Rio Tinto et Alan Davis Responsable des opérations internationales,  dans lesquels il s’ entendent à payer 10, 5 millions de dollards à François de Combret ami et Conseiller d’ Alpha Condé pour obtenir le gisement de simandou.
Pauvre de nous, que des pots de vins!
Une enquête a t elle été ouverte chez nous ?

Là également Malheureusement non!

La corruption a plusieurs facettes et en R. Guinée on la rencontre à tous les niveaux et le moins qu’ on puisse dire c’est le fait qu’ elle est un mal car elle n’arrange qu’un  gropuscule de personnes au detriment de toute la République.

COMMENT L’ÉRADIQUER?

Comme nous l’avions dis plus haut, la solution dépend de la volonté de tous et de chacun 
Il faudrait en prémier lieu qu’on ait une Justice indépendante et éfficace, avec un parquet audacieux au service de la République pour s’auto- saisir à chaque fois  qu’il constate ou qu’ on lui denonce des faits de corruption. 
Il nous faut une population coopérante pour denoncer ce fleau. 
Il  faudrait comme certaines ONG, le reclament qu’on soit doter d’une 《loi anti-corruption》 et par la même occasion renforcer les  mécanismes de surveillances et de sanctions.
En plus, reformer les fonctions publiques,  faire en sorte que les salaires soient adequats.
 Que la lutte contre la corruption soit une priorité du gouvernement car la corruption ne rime  point avec le Développement. 

 A bon entendeur bienvenu!
Votre Devoué

PROBLÈMES DE COUPLES

Ils s’étaient juré amour respect et fidélité et ce, Pour le meilleur(bonheur) et pour le pire (malheur) disaient-ils.

Ils matérialisèrent leur amour par le mariage en prenant en témoin Dieu et les Hommes. Leur couple était la définition parfaite de l’amour. Ils s’aimaient réciproquement et personne ne pouvait s’en douter.

L’épouse ne jurait que par son mari faisait tout ce qui est en sa disposition pour lui rendre heureux car elle n’avait de vocation que cela. Pour y parvenir, elle s’employait activement dans tout travail concernant la famille.

En plus du devoir qu’elle accomplissait vis-à-vis de son foyer, elle prenait l’initiative de faire même la lessive pour sa belle famille en l’occurrence sa belle mère, son beau père et ses beaux frères.

Son mari quant à lui, remerciait le tout et le très miséricordieux pour l’avoir aidé à réussir un tel choix. Le choix de tomber sur une épouse à l’éducation religieuse, le choix de tomber sur une épouse vertueuse qui met son foyer au dessus tout au point même de s’oublier. En contrepartie, il l’a gratifiait d’amour, de reconnaissance, de respect et tout ce qu’il pouvait pour qu’elle soit heureuse. Mais avec les années qui passèrent, les choses n’étaient plus exactement les mêmes. Les familles respectives s’imixaient et les voisins pour ne pas dire le quartier n’étaient pas en marge non plus !

l’inquiétude était le fait qu’après quatre années de mariage, le couple n’avait aucune progéniture et cela suscitait interrogations et accusations dépourvues de tout fondement.

Si c’est pas les ami(e)s qui se moquaient de l’époux en demandant ce qu’il attendait toujours lui demandant parfois s’il n’avait rien dans la culotte, c’est la famille qui lui chuchotait de prendre une seconde femme en jetant toute la responsabilité sur l’épouse.

Pour l’épouse, en lieu et place de la belle fille aimée,elle devint la femme stérile et par conséquent,elle ne jouissait plus de la même affection.

Dans les cérémonies, elle n’échappait d’être la risée de tous et de toutes. Par exemple, aux baptêmes dont elle assistait,on ne comptait le nombre de fois qu’on la jetait par terre sur le sang de l’animal ayant servi de sacrifice. (Une pratique exclusivement réservée à celle qui, après des années de mariage n’a pas conçu, aux motifs qu’après, c’est probable qu’elle le fasse.)

Sa propre famille ne tenait plus en leur union qu’elle qualifiait très souvent d’une perte de temps . bref, toutes les deux familles ne voyaient pas l’utilité de vivre ensemble si on ne peut faire d’enfants. Leur relation ne tenait qu’à un fil! Malgré les pressions extérieures telles que les propositions de divorce , de remariage,…

Le couple n’a guère accepté de fléchir . il continua le traitement qu’il avait initie depuis de lustres en recourant à la fois à la médecine moderne et à la pharmacopée.

Les temps étaient dur! Dur pour tous les deux !

Eh oui dur parce qu’ils résidaient avec les parents qui ne manquaient de stratégies pour les rendre malheureux.

Pour parer à certaines éventualités, il fallu qu’ils aménagent ailleurs et ce dans la plus grande diplomatie. Quelque mois plus tard, ils apprirent la nouvelle qu’ils attendaient depuis environ six (6) ans. Elle était enceinte. C’était bien vrai quoi qu’ils n’arrivaient à le croire! Ensemble ils prirent le soin de la grossesse avec des prières et en respectant à la lettre toutes les recommandations faites par le médecin.

Après l’échographie, le résultat était bien au delà des attentes, car, s’ils s’attendaient à un enfant ils eurent des jumeaux un garçon et une fille, un secret qu’ils gardèrent jalousement jusqu’à l’accouchement.

Le jour -j, tout comme celui du baptême,était un grand jour! Un jour auquel résonnaient des rires et larmes car, sur le choix des noms, le couple décida de donner au garçon le nom du père de l’époux et à la fille, celui de la mère de l’épouse.

CRÉDIT IMAGE: PÕKÄ ART

QUAND LE RÊVE DEVIENT CAUCHEMAR !

Malgré sa situation qu’elle qualifiait de présent malheureux,
elle ne jurait que par rendre les siens heureux.

Elle n’avait pas eu la chance de finir ses études mais c’est pas ce qui constituait pour autant un facteur de découragement surtout lorsqu’il s’agissait d’aller au bout de ses rêves.

Elle s’appelle Marly, 23 ans, motivée, pleine de vie et rêvait de voyage.

Habile de ses doigts, Marly disposait à son actif d’un petit salon de beauté qu’elle arrivait à faire fonctionner malgré ses incessantes plaintes.

Un jour, elle reçut la visite d’une dame qui avait pris l’habitude de se faire une beauté chez elle. Une dame qu’elle appelait affectueusement « Tantie » pas parce qu’elle était de la même famille mais en raison de son âge et de l’estime que la jeune Marly avait pour elle. Parce qu’en réalité, Marly ne la connaissait ni d’Adam ni d’Ève.

Après s’être faite une coiffure, la dame apprécia une fois de plus le résultat de l’ingéniosité des doigts de Marly qu’elle qualifiait pour reprendre ses termes de doigts magiques

Après les appréciations, la dame confia à la jeune Marly, qu’elle aurait pu gagner suffisamment d’argent avec ce potentiel dont elle dispose si toutefois elle était de l’autre côté. (Europe).

Marly savait ce que la dame lui disait ne souffrait de l’ombre d’aucun doute en invoquant le manque de soutient dont elle est victime.

Elle expliqua à la dame qu’elle est issue d’une famille très modeste. Orpheline de père, elle vit avec sa mère (maladive), deux petits frères et une soeur pour lesquels elle assure les frais de scolarité, contribue à la dépense quotidienne et le paiement du loyer…

Après l’avoir écoutée avec une attention religieuse, la dame essuya les larmes que Marly n’a pu s’empêcher de faire couler et promit de l’aider .

C’est à ce niveau que débute notre histoire. Mais pour aujourd’hui je me limite là tout en me posant ces quelques questions :
Qui étai cette dame?
Veut-elle vraiment aider la petite Marly?
A-t-elle des intentions inavouées?
La réponse dans une autre publication !
HASSANE LE ROI
LE PLUS RICHE DES HOMMES

NOUS PRIÂMES DIEU QUE NOS PIEDS SOIENT FRACTURÉ!

Cette histoire est loin d’être une fiction mais un vécu.

Elle remonte lorsque nous étions à l’école primaire. Ciquième, sixième année je ne me rappelle plus exactement.

Nous étions très nombreux ce jour pour ne pas dire toute la classe et l’objectif etait d’aller rendre visite à un ami temeraire qui, souvent se confondait à certains animaux au point de leurs lancer des duels.

Cet ami dont je me tais le nom mais  qui va sûrement se reconnaitre aimait beaucoup l’élevage et la chasse et savait courire comme un animal à quatre pattes. Je me rappelle qu’il avait même gagné une course contre notre chien qui voulait faire de lui son repas c’etait mal connaitre mon ami mais je pense que le chien avait fini par l’apprendre à ses depens . Je sais que cela est difficile à croire mais c’est pourtant une realité.

Comme je le disais plus haut, l’objectif était de lui rendre visite car il eu une fracture au niveau du pied. Filles comme garçons etaient au rendez-vous. 

Les filles naturellement les plus sensibles, etaient à son chevet s’inquietèrent de son état de santé, touchèrent son visage, son pied,’ lui donnèrent à boire et l’aidèrent à manger.

C’était simplement romantique. On ne regardait plus le malade d’un même oeil car si pour les filles il n’était qu’un simple malade à qui il faut apporter un soutient moral, pour nous autres (garcons) il était un héros qui suscitait une grande admiration autour de lui. Pour preuve à son lit de malade tout ce qu’il demandait etait exaucé.

Pour nous, c’etait simplement génial! Eh oui génial au point de lui en vouloir cette celibribrité, ce succès!

Ainsi, sur le chemin du retour, pendant que les filles continuèrent leurs lamentations, nous autres garçons,  nous prîmes le soin de nous retouver seuls pour rappeler combien de fois cela était beau et unanimement, on était tous convaincu que toutes les filles etaient tombé amoureuses de lui et du coup, tout le monde voulait être à sa place.

C’est à cet effet que nous priâmes Dieu, que nos pieds soient fracturé afin de benefier des mêmes traitements accordés à notre ami qui pour nous etaient devenu le chouchou des filles.

Et pire, on s’enervait lorqu’elles prenaient seules l’initiative d’aller rendre visite à notre ami. N’est ce pas revoltant que toutes les filles s’interessent à un seul être alors que nous autres, nous je dis bien nous nous sommes ignoré?

C’est vrai qu’on était jeune mais déjà on s’avait qu’il n’ y avait rien de plus beau que de se sentir aimé.

C’est Dieu qui veille sur tout le monde mais surtout sur l’enfant. Qu’il soit remercié de n’avoir point exaucer cette prière!

HASSANE LE ROI

LE PLUS RICHE DES HOMMES

Politique : Mouctar Diallo clash l’UFDG et répond à son président : « En Guinée personne ne peut me donner des leçons par rapport à des manifestations ! » – JOURNAL GUINEE

http://www.journalguinee.com/politique/politique-mouctar-diallo-clash-lufdg-et-repond-a-son-president-en-guinee-personne-ne-peut-me-donner-des-lecons-par-rapport-a-des-manifestations/

COMMENT J’AI RENCONTRÉ MON AMOUR! (Lire pour découvrir )

je me souviens, je t’ai connu à l’école primaire depuis ce jour tu m’as séduis.

Même si je dois reconnaître que la rencontre fût difficile car quelques fois quelques fessées en étaient le prix.

Toujours au près de moi même dans les profondeurs de la nuit.
Quand me guette l’insomnie, tu es celle qui m’aide à affronter mes ennuis.

Je t’ai par devers moi et aujourd’hui, tu constitue mon intime amie, donc mon amour à vie!
Tu me soutiens contre vents et marées envers et contre tous pour preuve tu m’aides à expugner même ma perfidie.

Merci d’être le porte parole de mon coeur meurtri.

De celui qui se plie à mes exigences et prompt à supporter toutes mes tragédies,

De celui qui comble ces vides dans mon coeur laissé par les traces de la nostalgie

Mon infatigable je t’aime et je te remercie.

Pour cette loyauté qui n’a d’égale que ce sens que tu donnes à ma vie, je ne cesserais de te dire mille merci.

Merci à toi ma plume car c’est de toi qu’il s’agit!

Merci à toi cher lecteur même si par endroit tu t’es senti trahi.

@

UNE LETTRE AUX INTERNAUTES 

Je suis désagréablement surpris par la réaction de certaines personnes suite au décès de ces jeunes artistes. Que leurs ames reposent en paix, que la terre leur soit légère et que Dieu exauce nos prières. (Amine)
Au lieu de prier pour eux, ils/elles préférent profaner leurs corps en exhibant des images pouvant affectées toute âme sensible. Des images qui n’honorent certainement pas ceux qui y figurent. Et pire, parfois ce sont leurs conversations privées avec les defunts qu’ils/elles décident de mette sur la toile just pour des fins de buz afin de raviver des likes.

Allaient-ils le faire de leurs vivants? Je ne le crois pas!

Ont-ils pensé aux familles éplorées? J’en ai la certitude que non!

Tous ce à quoi ils/elles pensent c’est quoi faire pour avoir des likes et commentaires peut importe que cela soit au prejudice des defunts ou de leurs familles respectives.

Kery james nous a apprit  » rien n’est moins sûr que l’instant suivant, il y a les futurs morts parmi les vivants  »

Donc aujourd’hui c’est eux! demain ça peut bien être nous! Alors pourquoi faire aux autres ce que nous n’aimerions pas qu’on nous fasse?

Nous sommes tellement civilisés que tout ce qu’on fait, nous le faisons à l’excès. A un moment, il faudrait bien qu’on arrête car nous devons cesser d’être uniquement des Hommes pour être des humains.

Eh oui des humains car l’humain est celui qui, naturellement, s’interesse à sa personne mais également à celle de l’autre.

C’est avec un coeur serré que j’ai rédigé cet article, j’ai essayé de me retenir le plus que possible mais si par extraordinaire d’autres se sentent négativement atteints, qu’ils me pardonnent.